Faut-il réveiller l’enfant qui dort?

Elle est bizarre ta question et pourtant elle est si simple. Faut il laisser dormir l’enfant que nous étions ou lui donner sa place toute entière dans la femme ou l’homme que nous sommes… Je vous avoue que parfois, en moi il se réveille et il fait souvent beaucoup de bruit. Alors devrais-je au quotidien dans mon bureau, au sein de mon équipe et de la profession que j’exerce, le laisser parler et retrouver le naturel des premières années? Je crois bien que oui. Car plus je le laisse prendre la place, plus il me guide et m’anime dans mes projets et mes relations. Elles deviennent plus simples et moins tendues, et pourtant toujours aussi professionnelles. Un moteur de plus pour conduire la route qui est la mienne et de ceux qui m’accompagnent  ou que j’accompagne.  Il est créatif, a les yeux et les oreilles partout. Il s’émerveille et ne voit aucun obstacle. D’ailleurs pourquoi il y en aurait-il? Mon enfant, il sait courir mais il sait aussi tres bien rester parfois sans mouvement. Juste  à observer pour apprendre, répéter et pourquoi pas améliorer. Alors devrais-je laisser dormir ou en profiter? Devrais-je rester l’homme et le professionnel que je suis devenu avec ses acquis, ses connaissances mais aussi ses doutes et ses a prioris? Et si en retrouvant l’enfant que je suis je devenais à nouveau facile à comprendre. Retrouver ainsi les yeux magiques qui voient plus loin car plus vrais et plus sincères sans hiérarchie et jeu de pouvoir. Juste l’envie de réussir. A ce propos saviez vous que tout comme l’enfant qu’il ne tient qu’à vous de réveiller, la chance se travaille? Je vous invite à prendre quelques minutes et à écouter ce que le professeur Philippe Gabillier propose: bienvenue dans le facteur chance…

 

https://www.youtube.com/watch?v=OoF-_1YKjSU