Le Succés de l’Echec

« L’erreur est humaine et l’échec le début de la réussite »

Savoir tirer parti de ses échecs, c’est d’abord les accepter, les reconnaître mais aussi et surtout les questionner, les appréhender comme la partie d’un mouvement, d’un début de changement. Ne serait-ce pas plus intéressant de détecter les solutions pour réussir plutôt que de se concentrer sur la résolution de problème ? N’est-il pas plus engageant et plus puissant de parler le langage de l’espoir que celui de la peur ?

L’échec c’est le début de la réussite. Alors glorifions-le, honorons-le, son histoire, son contexte, son système et ses acteurs, puis apprenons de cet échec, pour qu’il nous soit profitable. Sachons apprendre à anticiper les prochains coups. L’échec fait mal et confronté à cette douleur, nous avons parfois tendance à prendre l’échec de notre projet pour celui de notre personne. Mais rater, ce n’est pas être un raté. Mieux vivre l’échec s’est déjà le redéfinir.

Oser entreprendre n’est pas un don particulier. Plutôt une agilité particulière à rebondir, à saisir avec opportunisme les relations, les soutiens, les informations, les compétences qui se présentent devant nous. Tout comme il est bon de savoir jouer aux échecs, il est nécessaire de savoir créer les conditions du succès. Il est aussi important de savoir construire un pont entre le rêve et la réalité. La chance est une compétence qui se travaille. La première bonne nouvelle c’est que vous ne soupçonnez pas encore toutes les compétences et l’expertise qui sont les vôtres. Quelqu’un qui a échoué, c’est déjà quelqu’un qui a entrepris, qui a pris une initiative, qui a pris un risque. C’est une ou un entrepreneur. Dépassons ensemble cette vision négative de l’échec et tirons en parti, en en faisant un tremplin de nos prochaines réussites.

Face à un échec comme face à une épreuve, la question n’est pas de savoir si cela est juste ou pas, mais si nous pouvons en tirer un apprentissage. Si nous pouvons nous appuyer dessus pour construire autre chose. L’échec devient alors une chance pour se réinventer…

Avec Roger Faciole (Coach et Formateur, Membre actif et Responsable IDF du coaching solidaire de l’EMCC), nous avons développé une formation qui s’appuie sur La méthode des 4A : Entreprendre avec ses erreurs et ses échecs.

Capture d_écran 2018-04-15 à 18.53.09

Il s’agit de proposer de nouvelles approches afin de :

• Renforcer vos capacités à affronter vos problèmes,

• Vous relever plus rapidement en renforçant votre résistance à la difficulté.

• Et surtout, progresser à partir des leçons et des enseignements de ce qui s’est passé.

Capture d_écran 2018-04-15 à 18.53.56